Roulottes et Fifth wheel à vendre à Québec
1380, ch. Filteau, St-Nicolas (Québec) G7A 2N4
(Autoroute 20, sortie 305 Rive-Sud)
Roulottes et Fifth wheel à vendre à Québec

Remorquage de caravane à sellette | Véhicules pour tracter, conseils

L’art du remorquage de fifthwheel au Québec

Vous partez en vacances en caravane? Voyager avec un véhicule récréatif peut vous aider à profiter pleinement de vos loisirs. Toutefois, cette tâche, redoutée par certains caravaniers, implique l’acquisition de nouveaux réflexes au volant. Nous vous donnerons tous les conseils dont vous avez besoin pour effectuer un remorquage sécuritaire et efficace de votre caravane avec votre véhicule.

Le remorquage selon Action, fifth wheel à vendre

Comment remorquer une fifthwheel au Québec?

Leçon d’équilibre

Pour stabiliser l’ensemble de l’attelage, assurez-vous de la meilleure répartition des masses et du bon arrimage afin de ne pas courir de danger inutilement.

Le poids combiné de votre roulotte et du véhicule de remorquage ne doit jamais excéder le poids nominal brut combiné (PNBC) tel que défini par le constructeur du véhicule de remorquage.

Une charge plus lourde que la limite imposée par les constructeurs résultera en un dépassementde la capacité de remorquage du véhicule pour tirer et arrêter la charge, et pourrait avoir comme conséquence d’altérer la structure du véhicule de remorquage, du châssis ou causer un accident.

Des attelages de distribution du poids (barres de torsion) sont à privilégier et peuvent considérablement vous aider à une bonne conduite en répartissant le poids au timon.

Le remorquage

Pour remorquer une caravane, certains véhicules sont plus adaptés que d’autres, notamment les modèles les plus grands qui assurent une stabilité maximale. Les besoins varient dépendamment des types de VR.

Côté moteur, la puissance ne fait pas tout. À puissance équivalente, choisissez le modèle qui a le plus de couples.

Véhicule à transmission de type traction, propulsion ou 4×4? Les véhicules à transmission avant assurent une très bonne tenue de route et des réactions adéquatement prévisibles. Les transmissions de type propulsion, quant à elles,proposentune meilleure motricité, notamment en cas de charge remorquée très élevée. Pour conjuguer leurs atouts,vous pouvez opterpour une transmission intégrale, soit une transmission 4×4.

Enfin, par sa souplesse de fonctionnement, une boîte automatique s’adaptera parfaitement à la conduite d’un véhicule attelé et simplifiera les démarrages.

Freinage, less is more.

Il est important de garder vos distances et d’anticiper pour savoir vous arrêter à temps. Appuyer excessivement sur les freins est fort déconseillé. En descente de collines, une telle manoeuvre conduit à les surchauffer et ainsi perdre de leur efficacité.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron comme le veut le dicton. C’est en conduisant avec votre roulotte que vous acquérez de l’expérience. Lorsque vous pratiquerez, optez pour une route sans trafic et expérimentez des arrêts brusques. Avec ces petites séances d’entraînement, vous trouverez ainsi le bon rapport pour faire un arrêt rapide et diminuer la distance à parcourir.

De surcroît, apprenez à utiliser les freins électriques et à ajuster le contrôleur qui les actionne. Rappelez-vous que la moindre pression sur la pédale de frein de votre véhicule fait appliquer une pression également sur les freins électriques de la roulotte. Ne touchez pas à la pédale des freins, sauf si vous avez l’intention de les utiliser.

La sellette

Avant d’essayer d’attacher votre caravane, lisez les instructions fournies par le fabricant de l’attache. Assurez-vous que tous les éléments mobiles du dispositif d’attelage sont bien lubrifiés et que le système de verrouillage est fermé et verrouillé.

On vous recommande fortement l’utilisation d’une sellette glissante automatique ou manuelle. La version automatique, Plus onéreuse, se déplace quand on veut effectuer une manœuvre dans un angle aigu. Celle-ci éloigne la caravane de votre véhicule pour pouvoir faire le 90° sans l’endommager.

La sellette glissante manuelle nécessite que vous arrêtiez avant de tenter votre manœuvre et que vous débarriez le loquet pour reculer la caravane.

Avant de partir

Maîtriser le remorquage passe par l’ajustement des pneus, feux et rétroviseurs. La pression des pneus est une des clés de la sécurité. La pression de gonflage à froid fait référence à la pression des pneus avant le voyage. Vérifiez régulièrement la pression des pneus (au moins une fois par mois), y compris la roue de secours.

Sous-gonflés, les pneus provoqueront une flexion excessive du flanc des pneus et produiront une chaleur élevée, menant à une défaillance précoce du pneu et une perte de contrôle possible.

Vérifiez également l’ensemble de l’éclairage afin d’assurer que les feux du véhiculeremorque et ceux de la caravane fonctionnent correctement. Les feux de freinage, les feux de détresse et les feux clignotants devraient être synchronisés avec ceux du véhiculeremorque.

Ajustez les rétroviseurs du véhicule remorque. Demandez l’aide d’un expert ou d’un proche dans le doute. Les conseillers expérimentés d’Action VR se feront aussi un plaisir de vous guider après l’achat de votre véhicule récréatif.

Au volant!

Un véhicule attelé réagit différemment qu’une voiture sans charge remorquée. Ne vous lancez pas dans des dépassements trop audacieux. Adoptez une conduite souple et sans à-coups, tant à l’accélération qu’au freinage, et adaptez votre vitesse (selon la puissance de votre voiture, vous n’aurez de toute façon pas le choix). Restez progressif dans toutes vos manœuvres et évitez les coups de volant afin de garantir la meilleure stabilité possible au véhicule tracté.

Les conditions climatiques et de la route nécessiteront des accommodations de la vitesse. Prévoyez les pentes, les bordures de rue, les dépressions de la route; ralentissez bien à l’avance. Ces conditions peuvent provoquer de fortes secousses à votre véhicule, à l’attache, et au véhicule de plaisance et aux articles entreposés à l’intérieur de l’unité.

Enfin, une caravane ne doit pas contenir de passagers lors de ses déplacements. Croyez-en mon expérience, il est plus confortable de s’assoupir sur le siège passager que sur le canapé de la roulotte en mouvement.

En arrière, tous!

Vous bloquez la circulation? Ce n’est pas grave. Les acharnés du klaxon ne feraient certainement pas mieux que vous. Si tracter une remorque ou une caravane sollicite à la fois du sang-froid et de la dextérité, il en va de même pour les manœuvres

En marche arrière, votre véhicule remorque devrait aller du côté opposé de celui où vous désirez faire tourner la caravane. Avec le temps et un peu de pratique, vous pourrez faire marche arrière facilement avec votre caravane. Soyez toujours conscient que vous avez une visibilité faible vers l’arrière. Dans toutes vos manœuvres de marche arrière, demandez à quelqu’un de se tenir à l’arrière de la caravane pour vous guider.

À la lecture de tout ceci, il peut sembler ardu de maîtriser le remorquage d’une roulotte, mais rassurez-vous : avec un peu de sang-froid et de patience, vous deviendrez très habile rapidement et impressionnerez les néophytes. Bonne route!

Obtenez nos suggestions de VR pour vous en fonction de vos besoins ou appelez au 418 836-7081